Archives du mot-clé cadavre

Journée d’études : Le traitement post mortem des corps

Mercredi 1er mars 2017 se tiendra à la MMSH (Aix-en-Provence) une journée d’études organisée par Telemme et le LAMPEA, et portée par José Lanzarote Guiral.
Elle permettra de croiser des approches différentes, de l’histoire à l’anthropologie en passant par l’archéologie.

Voir le programme : Affiche-JournéeEtude_2017

9:30 – Introduction
9:45 – José Lanzarote (AMU-CNRS, TELEMMe/LAMPEA) : « Crânes, squelettes et momies : L’exposition des restes humains dans les musées de préhistoire »
10:30 – Yaramila Tchérémissinoff (INRAP/LAMPEA) : « La gestion des restes humains dans les sépultures collectives néolithiques comme élément central du système funéraire (cadre théorique et présentation de cas) »
11:15 – Isabelle Rodet-Belarbi (INRAP/CEPAM) & Isabelle Séguy (INED/CEPAM) : « Le traitement des corps des enfants morts en période périnatale (France, périodes historiques) »

12:00 Pause méridienne

14:00 – Anne Carol (AMU-CNRS, TELEMMe) : « Un aspect transitoire du culte des morts : l’embaumement au XIXe siècle en France »
14:45 – Michel Signoli (AMU-CNRS, ADES): « Objectiver la violence dans les sépultures à recrutement militaire : le regard de l’anthropologue »
15:30 – Isabelle Renaudet (AMU-CNRS, TELEMMe) : « Le traitement du corps des disparus dans l’Espagne du XXe siècle : le retour des morts des vaincus »
16:15 – Débat final et conclusion

Anne Carol

Projet porté par Anne Carol, professeur d'histoire contemporaine à Aix-Marseille I et rattaché à l'UMR 6570 (Telemme) de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme (Aix-en-Provence)

More Posts

Physiologie de la Veuve : La marche de l’Histoire sur France Inter

L’émission La marche de l’Histoire de Jean Lebrun (France Inter) du 10 mai a été consacrée à l’histoire médicale de la guillotine.
Vous pouvez l’écouter sur http://rf.proxycast.org/m/media/273073201426.mp3?c=culture&p=La+marche+de+l%27histoire_11739&l3=20120511&l4=&media_url=http%3A%2F%2Fmedia.radiofrance-podcast.net%2Fpodcast09%2F11739-10.05.2012-ITEMA_20367523-0.mp3

 

 

 

Anne Carol

Projet porté par Anne Carol, professeur d'histoire contemporaine à Aix-Marseille I et rattaché à l'UMR 6570 (Telemme) de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme (Aix-en-Provence)

More Posts

Usages et représentations du cadavre dans l’art : 2ème journée à Aix

Après la première journée consacrée à ce thème le 28 septembre 2011, une nouvelle journée d’études se tiendra à Aix, à la MMSH, sur le même sujet et à la même date. Le programme sera bientôt en ligne. Participants prévus : L. Talairach, B. Bertherat, I. Renaudet, G.M. Vidor, M. Théron, R. Mandressi, F. Desbuissons, A. Carol.

 

 

Anne Carol

Projet porté par Anne Carol, professeur d'histoire contemporaine à Aix-Marseille I et rattaché à l'UMR 6570 (Telemme) de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme (Aix-en-Provence)

More Posts

Soutenance de thèse : la nécrophilie en France au XIXe siècle

Amandine Malivin soutiendra le 19 juin 2012 à 9 h 30 à Paris 7 une thèse menée sous la direction de Gabrielle Houbre
Voluptés macabres : la nécrophilie en France au XIXe siècle
Jury : Myriam Boussahba-Bravard, Anne Carol, Jean-Claude Caron, Gabrielle Houbre, Yannick Ripa.

Anne Carol

Projet porté par Anne Carol, professeur d'histoire contemporaine à Aix-Marseille I et rattaché à l'UMR 6570 (Telemme) de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme (Aix-en-Provence)

More Posts

Physiologie de la Veuve. Une histoire médicale de la guillotine

Paru chez Champ Vallon le 19 avril  2012 :

A. Carol, Physiologie de la Veuve. Une histoire médicale de la guillotine.

Conçue par un médecin et par un chirurgien, la guillotine succède aux supplices d’Ancien régime  et invente la mort pénale idéale : prompte et douce. Mais des doutes surgissent très vite sur son instantanéité. Comment concevoir qu’une tête séparée en une fraction de seconde du corps soit immédiatement et totalement privée de vie, de conscience, de sensation ? Et si la mort infligée n’est pas immédiate, quelle souffrance le décapité n’endure-t-il pas !
Cette possibilité physiologique, discutée très tôt par les médecins, envahit l’art, l’imaginaire et les débats autour de la peine de mort tout au long du XIXe siècle. Elle alimente un dialogue entre la société et ces experts autour de l’humanité de la guillotine et ses alternatives possibles. Mais elle offre aussi aux médecins partagés entre le désir de rassurer leurs contemporains et celui d’assouvir leur curiosité de physiologistes des conditions d’expérimentation proches de la vivisection, qu’il s’agisse de vérifier la survie éventuelle au pied de l’échafaud ou de tenter de transfuser les têtes exsangues au laboratoire. Se pose alors la question du corps du condamné, de ses usages, de sa dignité au regard de la médecine et de la société, et des pouvoirs qui s’exercent sur lui ; un corps dont les condamnés n’affirmeront que tardivement le droit à disposer post mortem, à la fin du XIXe siècle.

Anne Carol

Projet porté par Anne Carol, professeur d'histoire contemporaine à Aix-Marseille I et rattaché à l'UMR 6570 (Telemme) de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme (Aix-en-Provence)

More Posts

Pudeurs et manipulations médicales du cadavre, (France XIXe siècle)

Dans le cadre de la journée d’études Pudeurs des souffrant-e-s, Pudeurs médicales XVIe – XIXe siècle, organisée par le Framespa à Toulouse
Anne Carol présentera une communication sur « Pudeurs et manipulations médicales du cadavre, (France XIXe siècle) ».
Ce travail s’intéressera à la question de la pudeur dans plusieurs cas de quelques manipulations médicales du cadavre en France au XIXe siècle : embaumement, vérification des décès, dissections. Il s’efforcera de mettre en contexte ces questions avec l’évolution des sensibilités funéraires des contemporains, et pas seulement avec la pratique médicale. Il mettra en évidence l’importance de l’adéquation entre les manipulations et le processus funéraire, et les différences sociales dans le traitement.
La journée d’études a lieu le 3 novembre de 9 h à 17 h à la Maison de la Recherche, université de Toulouse II Le Mirail.
Progamme détaillé de la journée sur http://blogs.univ-tlse2.fr/corpsetmedecine/category/journees-detudes-et-seminaires/

 

Anne Carol

Projet porté par Anne Carol, professeur d'histoire contemporaine à Aix-Marseille I et rattaché à l'UMR 6570 (Telemme) de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme (Aix-en-Provence)

More Posts

Usages et représentations du cadavre dans l’art

Une journée d’études sur Les usages et les représentations du cadavre dans l’art aura lieu le mercredi 28 septembre 2011 à la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme à Aix-en-Provence de 9 h à 17 h salle Georges Duby.

Elle s’efforcera, à travers plusieurs types d’expressions artistiques (opéra, gravure, photographie,  littérature, art contemporain) et dans la longue durée de cerner les particularités et les modalités de représentation du corps mort.

PROGRAMME :

Matin (9 h – 12 h)
Introduction
Rafael Mandressi (CNRS, Centre A. Koyré) : L’identité du défunt : les représentations du visage des cadavres dans les manuels d’anatomie
Philippe Bordes (Université de Lyon 2, Histoire de l’art) : Usages politiques du « Marat à son dernier soupir » par Jacques-Louis David.
Sylvia Girel (Université de Provence, Lesa) : Le cadavre à l’œuvre dans les arts visuels contemporains

Après-midi (14 h -17 h)
Martine Lapied (Université de Provence, ANR CoRPS) : Les représentations du corps mort dans l’opéra romantique italien
Anne Carol (Université de Provence, UMR Telemme) : Cadavre et exhumation dans La dame aux camélias d’A. Dumas fils
Joëlle Bolloch (chargée d’études documentaires au Musée d’Orsay) : Photographie post mortem : pratiques, usages et fonctions
Bruno Bertherat (Université d’Avignon, centre Norbert Elias) : La dame au chapeau. La photographie des femmes mortes à l’époque de Bertillon

Anne Carol

Projet porté par Anne Carol, professeur d'histoire contemporaine à Aix-Marseille I et rattaché à l'UMR 6570 (Telemme) de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme (Aix-en-Provence)

More Posts

Exposer le corps humain : déontologie et questions juridiques

Les 14 et 15 décembre, une table ronde est organisée par l’Institut national du Patrimoine.
Elle réunira des conservateurs, des historiens, des anthropologues et s’interrogera sur les aspects concrets et les  enjeux éthiques et scientifiques de la conservation des restes humains dans les collections muséales.

Le programme définitif sera prochainement publié sur ce site (participation de R. Mandressi, D. Le Breton)

Anne Carol

Projet porté par Anne Carol, professeur d'histoire contemporaine à Aix-Marseille I et rattaché à l'UMR 6570 (Telemme) de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme (Aix-en-Provence)

More Posts

NECROLOG

Le carnet Necrolog rassemble des informations d’un groupe de recherche d’historiens universitaires travaillant sur l’histoire de la mort.
Ce groupe a été fondé par Bruno Bertherat (MCF Université d’Avignon et des pays du Vaucluse), Régis Bertrand (Professeur émérite Université d’Aix-Marseille), Anne Carol (PR Université d’Aix-Marseille) et Isabelle Renaudet (PR Université d’Aix-Marseille).
Il est issu du programme CoRPS, financé par l’ANR de 2009 à 2013. Le programme CoRPS (Le Corps mort : Recherches historiques sur les Pratiques et le Statut du cadavre, Europe méridionale, XVIIIe-XXe siècle) entendait renouveler l’histoire de la mort en s’intéressant à l’histoire du cadavre du point de vue des représentations et des attitudes collectives à son égard, pendant la mise en place de la « modernité » qui voit s’effectuer une « transition funéraire » (Régis Bertrand) entre les pratiques de l’Ancien régime et celles du XXe siècle. 

Anne Carol

Projet porté par Anne Carol, professeur d'histoire contemporaine à Aix-Marseille I et rattaché à l'UMR 6570 (Telemme) de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme (Aix-en-Provence)

More Posts