Archives de catégorie : Actualités

Parution : La mort à l’oeuvre

1MortoeuvreAux PUP, parution de La mort à l’œuvre. Usages et représentations du cadavre dans l’art, dirigé par Anne Carol et Isabelle Renaudet.

Ce livre reprend les travaux de deux journées d’études, en septembre 2011 et septembre 2012, organisées dans le cadre de l’ANR CoRPS.
table des matières

Dans l’histoire des attitudes collectives face à la mort, les œuvres d’art constituent une source dont l’intérêt a été souligné par les travaux de Michel Vovelle ou de Philippe Ariès. Peu d’études spécifiques ont pourtant été consacrées à ce qui incarne la mort à l’œuvre, c’est-à-dire le corps mort, et à ses représentations artistiques en tant que tel.
C’est donc l’objet cadavre et les façons dont l’art l’utilise, se l’approprie et le met en scène que ce livre entend explorer, en les confrontant aux relations que les sociétés passées et présentes entretiennent avec la mort. Littérature gothique, photographies mortuaires, tableaux académiques, installations contemporaines, gravures satiriques, gastronomie, opéras, reliquaires contemporains et autres formes d’expression créatrices sont ainsi convoqués par des historiens de la mort, du corps et de l’art pour déchiffrer les fluctuations des sensibilités et des familiarités.
Face à la multiplicité des entrées possibles, le choix s’est fait d’une approche selon trois questions simples : à quelles conditions et selon quelles normes esthétiques, à un moment donné, le cadavre peut-il devenir un objet d’art ? Quelles sont dans ce cas ses fonctions dans le dispositif artistique ? Et enfin, quelles relations le cadavre entretient-il avec l’art funéraire – en d’autres termes, comment l’art de la mort se nourrit-il de son propre objet ?

couverture

Anne Carol

Projet porté par Anne Carol, professeur d'histoire contemporaine à Aix-Marseille I et rattaché à l'UMR 6570 (Telemme) de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme (Aix-en-Provence)

More Posts

Parution : Corps et cadavres

Le numéro 11 de  Corps. Revue interdisciplinaire éditée par le CNRS est paru. Il est consacré à Quelle conscience de son corps?

Trois dossiers composent ce numéro, dont Corps et cadavres dirigé par Anne Carol et David Le Breton.

Au sommaire :

Anne CAROL, David LE BRETON, Introduction Corps

David LE BRETON, Liminalités du cadavre : quelques réflexions anthropologiques

Rafael MANDRESSI, L’Identité du défunt. Représentations du visage des cadavres dans les livres d’anatomie (xvie-xixe siècle)

Marie-Frédérique BACQUÉ, Dominique Merg-Essadi, Des corps immémoriaux…Devenir du corps de l’enfant mort autour de la naissance. Deuils social et psychologique des parents

Isabelle RENAUDET, Du corps absent à la mise en scène de la figure du martyr. Le cas de José Antonio Primo de Rivera

Pierre Le Coz, Pourquoi l’exhibition des cadavres a-t-elle été interdite en France ?

Fiorenza GAMBA, Cadavres exquis

Bruno BERTHERAT. La dame au chapeau. La photographie des femmes mortes en France à l’époque de Bertillon

Pascal HINTERMEYER, Diffusion de la crémation et maîtrise de la thanatomorphose

Anne Carol

Projet porté par Anne Carol, professeur d'histoire contemporaine à Aix-Marseille I et rattaché à l'UMR 6570 (Telemme) de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme (Aix-en-Provence)

More Posts

Corps et cadavre à la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme le 21 novembre

La prochaine séance du séminaire “Le corps : Expériences, identités, cultures” de l’UMR Telemme aura lieu le

MERCREDI 21 NOVEMBRE 2012, 9h30-12h Salle Temime (101)

LA MORT et LE CADAVRE

Anne Carol (UDAM, Telemme) : Cadavres exquis? Quelques réflexions autour du cadavre et de l’art culinaire.
Dans le prolongement des deux journées d’étude sur les usages et les représentations du cadavre dans l’art, on proposera quelques pistes de réflexion sur l’art culinaire et le cadavre : dans quelle mesure la chair morte est-elle acceptable dans l’art culinaire ? quelles sont les limites au « bon goût » en la matière ?

Gian Marco Vidor (Centre d’histoire des émotions, Institut Max Planck, Berlin) : Les cimetières au XIXe siècle : le cas italien.
Les nécropoles  au XIXeme siècle sont encore caractérisées par la copénétration et l’interaction des éléments de la ville des morts du Moyen-Âge, de l’espace funéraire imaginé et planifié par la pensée de l’Age de Lumière et des aspects typiques de la culture funéraire du XIXeme siècle. En faisant référence en particulier à l’histoire du cimetière de la Chartreuse de Bologne, c’est  sur cette dimension polysémique et polymorphe des nécropoles modernes que ce séminaire se focalisera.

Anne Carol

Projet porté par Anne Carol, professeur d'histoire contemporaine à Aix-Marseille I et rattaché à l'UMR 6570 (Telemme) de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme (Aix-en-Provence)

More Posts

Usages et représentations du cadavre dans l’art : deuxième session, 28-29 septembre 2012

28 – 29 septembre 2012
UMR TELEMME ANR CoRPS – Axe 2 groupe 1 Le corps
MMSH – salle Paul-Albert Février

Vendredi 28 septembre, 9 h – 12 h 30 : présidence Régis Bertrand (Université d’Aix-Marseille, UMR TELEMME)

Introduction : Anne Carol (Université d’Aix-Marseille, UMR TELEMME)

Magali Théron (Université d’Aix-Marseille, UMR TELEMME) : Entre théorie et pratique : représenter les “chairs mortes” et “les corps sans vie, pesants, terrestres”, dans la peinture du XVIIe siècle

Laurence Talairach (Université de Toulouse Le Mirail) : Du cadavre en putréfaction au corps enterré vivant : Le rôle du corps mort chez Wilkie Collins

Bruno Bertherat (Université d’Avignon et des pays du Vaucluse) : Ophélie à la Morgue. Singularités et variantes dans les représentations du cadavre au xixe siècle

14 h – 17 h : présidence Damien Boquet (Université d’Aix-Marseille, UMR TELEMME)

Frédérique Desbuissons (Institut National d’Histoire de l’Art, Université de Reims) : La peinture faisandée. Un fantasme de haut goût dans le second XIXe siècle.

Régis Bertrand (Université d’Aix-Marseille, UMR TELEMME) : Pierre-Paul Prud’hon, La justice et la vengeance divine poursuivant le crime (1804-1808)

Rafael Mandressi (Centre Alexandre Koyré, CNRS) Le cru et le cuit : les visibilités cadavériques de Joel-Peter Witkin et de Günther von Hagens 

Anne Carol, Régis Bertrand (Université d’Aix-Marseille, UMR TELEMME) : Présentation des travaux de l’artiste Murielle Belin

 

Samedi 29 septembre, 9 h 30 -13 h : présidence Joelle Bolloch (Musée d’Orsay)

 

Sophie Zénon (artiste photographe) : “In Case We Die”. Présentation des travaux récents de l’artiste Sophie Zénon

Berangère Soustre de Condat Rabourdin (anthropologue médico-légal, docteur en histoire): L’apparato funereo. Pratiques représentatives du corps mort : le cas de la Sicile et de l’espace anglo-saxon

Isabelle Renaudet (Université d’Aix-Marseille, UMR TELEMME) : Photographies post-mortem: entre trajectoires individuelles et imaginaire collectif. L’exemple des collections photographiques du Muséu del Pueblu d’Asturies

Gian Marco Vidor (Centre pour l’histoire des émotions. Institut Max Planck, Berlin) : Fantasmagorie des vivants-morts. La photographie post-mortem de l’époque victorienne à Youtube

 

Anne Carol

Projet porté par Anne Carol, professeur d'histoire contemporaine à Aix-Marseille I et rattaché à l'UMR 6570 (Telemme) de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme (Aix-en-Provence)

More Posts

Le marché de la mort : un séminaire de la MSH Paris Nord

vendredi 9 novembre 2012, de 10h à 13h
à Fondation Maison des sciences de l’homme
190-198 avenue de France, 75013
métro Quai de la gare
Tél : 01 49 54 20 00
Entrée libre et gratuite

Au programme

“Au marché des défunts”

Bruno Bertherat, Christian Chevandier
Paris dernier voyage. Histoire des Pompes funèbres
Paris, La Découverte 2008

Pascale Trompette
Le marché des défunts
Paris, Presses de Sciences Po, 2008

Lectrices
Florence Ollivier et Stéphanie Hennette Vauchez

Ce séminaire vise à rendre raison de la floraison saisissante depuis le milieu des années 90 en histoire, sociologie, anthropologie, science politique, d’ouvrages consacrés aux questions du corps, de la santé, de l’administration du vivant. Elle incite à inventorier, par delà singularités apparentes et spécificités disciplinaires, les pensés et impensés communs à cette humeur du temps si soucieuse du destin du corps et du biologique. Ce séminaire se tient sous l’égide conjointe de la MSH Paris Nord et du PRI « Médecine, santé et sciences sociales » de la Fondation MSH Paris et est intégré dans deux masters de l’EHESS.

Organisateurs scientifiques
Dominique Memmi
directrice de recherche en science politique et sociologie, CNRS
06 64 24 61 80 dominique.memmi@csu.cnrs.fr

Stéphanie Hennette Vauchez
professeure de droit, université Paris Ouest Nanterre

Sébastien Lemerle
maître de conférence, sociologie, université Paris Ouest Nanterre

Anne Carol

Projet porté par Anne Carol, professeur d'histoire contemporaine à Aix-Marseille I et rattaché à l'UMR 6570 (Telemme) de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme (Aix-en-Provence)

More Posts

Petits arrangements avec la mort volontaire. Suicide, folie et refus de sépulture dans la première moitié du XIXe siècle

Dans le numéro  14 de la revue électronique Interrogations, un article d’Hervé Guillemain sur la question des sépultures de suicidés.
A découvrir sur http://www.revue-interrogations.org/index.php

Anne Carol

Projet porté par Anne Carol, professeur d'histoire contemporaine à Aix-Marseille I et rattaché à l'UMR 6570 (Telemme) de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme (Aix-en-Provence)

More Posts

Cadavre et émotions

Du 11 au 13 avril prochain se tiendra à Paris et à Saint-Quentin en Yvelines un grand colloque consacré à L’émotion de l’espace privé à l’espace public XIXe-XXe siècle.

Bruno Bertherat y présentera la communication suivante : « Emotion ou fascination ? L’exposition publique des cadavres à la morgue (Paris, XIXe siècle) »

Programme du colloque : émotion

 

Anne Carol

Projet porté par Anne Carol, professeur d'histoire contemporaine à Aix-Marseille I et rattaché à l'UMR 6570 (Telemme) de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme (Aix-en-Provence)

More Posts

Physiologie de la Veuve. Une histoire médicale de la guillotine

Paru chez Champ Vallon le 19 avril  2012 :

A. Carol, Physiologie de la Veuve. Une histoire médicale de la guillotine.

Conçue par un médecin et par un chirurgien, la guillotine succède aux supplices d’Ancien régime  et invente la mort pénale idéale : prompte et douce. Mais des doutes surgissent très vite sur son instantanéité. Comment concevoir qu’une tête séparée en une fraction de seconde du corps soit immédiatement et totalement privée de vie, de conscience, de sensation ? Et si la mort infligée n’est pas immédiate, quelle souffrance le décapité n’endure-t-il pas !
Cette possibilité physiologique, discutée très tôt par les médecins, envahit l’art, l’imaginaire et les débats autour de la peine de mort tout au long du XIXe siècle. Elle alimente un dialogue entre la société et ces experts autour de l’humanité de la guillotine et ses alternatives possibles. Mais elle offre aussi aux médecins partagés entre le désir de rassurer leurs contemporains et celui d’assouvir leur curiosité de physiologistes des conditions d’expérimentation proches de la vivisection, qu’il s’agisse de vérifier la survie éventuelle au pied de l’échafaud ou de tenter de transfuser les têtes exsangues au laboratoire. Se pose alors la question du corps du condamné, de ses usages, de sa dignité au regard de la médecine et de la société, et des pouvoirs qui s’exercent sur lui ; un corps dont les condamnés n’affirmeront que tardivement le droit à disposer post mortem, à la fin du XIXe siècle.

Anne Carol

Projet porté par Anne Carol, professeur d'histoire contemporaine à Aix-Marseille I et rattaché à l'UMR 6570 (Telemme) de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme (Aix-en-Provence)

More Posts

Figures de l’anomie mortuaire : 20-21 janvier 2012, Aix-en-Provence

La troisième session de l’ANR CoRPS se tiendra à la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme les 20 et 21 janvier 2012, salle Georges Duby. Elle portera sur les Figures de l’anomie mortuaire.
Le programme est le suivant :

Vendredi 9h – 12 h 30 : Marges sociales, corps exceptionnels
–    Introduction
–    La mise en scène du corps du martyr. Le cas de José Antonio (I. Renaudet, UDAM, UMR Telemme – sous réserve)
–    La gestion des corps morts à l’hôpital (France XIXe -XXe siècles) (S. Nonnis, EHESS, Université de Paris XIII)
–     L’échelle des solitudes : la non réclamation des corps à la Morgue de Paris au XIXe siècle (B. Bertherat, Centre N. Elias, Université d’Avignon)
–    Les corps des suppliciés (France XIXe) (A. Carol, UDAM, UMR Telemme)

Vendredi  14 h – 17 h 30 : Perturbations, interruptions ou imitations
–    Punir les corps, tuer les morts : l’exemple de la répression nationaliste durant la guerre civile (I. Renaudet, UDAM, UMR Telemme)
–    Outre-tombe : fosses communes et fusillés du XXIe siècle en Espagne (F. Ferrandiz, CIEC, texte lu en l’absence de l’auteur)
–    Autour des corps disparus (D. Le Breton, Université de Strasbourg)
–    Le cimetière animalier d’Asnières (C. Dérobert-Ratel, Université de Toulon, CDPC)
–    Pourquoi l’exhibition des cadavres a-t-elle été interdite en France ?  (P. Le Coz, UDAM, CNCE : texte lu en l’absence de l’auteur)

Samedi 9 h 30 – 13 h : La gestion des morts de masse
–    Entre peste et choléra : les épidémies dans le Royaume de Naples, institutions et société (XVIIe-XIXe siècle) (D. Carnevale, Université de Naples)
–    La peste et la gestion des morts (R. Bertrand, UDAM, UMR Telemme)
–    Sépultures multiples et simultanées : les apports de l’anthropologie bio-culturelle (M. Signoli, UDAM, UMR 6578)
–    Gestion des morts et catastrophes à l’âge industriel (A. Carol, UDAM, UMR Telemme)
–    Le champ de bataille des morts et des vivants dans la Grande Guerre (A. Rasmussen, Université de Strasbourg, IRIST)

Samedi après-midi : réunion de travail

 

Anne Carol

Projet porté par Anne Carol, professeur d'histoire contemporaine à Aix-Marseille I et rattaché à l'UMR 6570 (Telemme) de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme (Aix-en-Provence)

More Posts

Mort et Mémoire. Provence XVIIIe – XXe siècles

A signaler : la parution d’un recueil de 25 articles de Régis Bertrand :
Mort et Mémoire, Marseille, Ed. La Thune, septembre 2011, 420 p.

Une introduction fait le point sur l’historiographie de la mort. De nombreux articles ont trait au sort du cadavre, aux rituels funéraires, aux cimetières. L’ouvrage comporte une bibliographie générale et une liste des travaux de Régis Bertrand sur l’histoire de la mort et de la mémoire.

Table des matières :

Pratiques et représentations
La transition funéraire en France. Une rapide synthèse
Des adieux de Marseille à “Adieu Marseille!”, les obsèques des échevins et maires de Marseille ports en exercice depuis le XVIIIe siècle
Le représentant du peuple Etienne Maignet et la réorganisation des sépultures en l’an II
Que reste-t-il des repas funèbres et funéraires en France à l’époque moderne et contemporaine?
Les enfants qui “remplissent le ciel”. Obsèques et sépultures des enfants en Provence aux XVIIe et XVIIIe siècles
Mourir en mer au temps de la marine à voile. A propos d’un poème de Victor Hugo.
A-t-on pratiqué des inhumations différées pendant les mois d’hiver dans les Alpes du sud?
Des fleurs pour les morts : aux origines des offrandes florales contemporaines
Des châtaignes aux chrysanthèmes. Les mutations de la “fête des morts” à l’époque contemporaine
Quand l’histoire se répète : la morte vivante qui était enceinte (Toulon? 1774?)
Frédéric Mistral et les revenants. Sur un récit de Memori et raconte
Mère Marie-Claire de Jésus crucifié entre ciel et terre

Cimetières et mémoriaux
L’iconographie de la peste à Marseille ou la longue mémoire d’une catastrophe
Les cimetières protestants en Provence (XVIIe – XIXe siècles)
Les cimetières des “esclaves turcs” des arsenaux de Marseille et de Toulon au XVIIIe siècle
Le cimetière Saint-Pierre de Marseille, un grand “cimetière monumental” urbain
Le cimetière d’Arles, de Louis XVI à nos jours
Le cimetière de Forcalquier, précurseur du “cimetière jardin” français
La tombeau de Camille Olive par Pascal-Xavier Coste au cimetière Saint-Pierre de Marseille
Les anges des cimetières contemporains
Les monuments commémoratifs des “hommes illustres” en Provence avant le Second Empire
Du plan Lavastre aux graffiti du château d’If : les monuments de la Seconde République à Marseille
Tombeaux, monuments, mémoriaux. La commémoration, entre espace des morts et espace urbain.
“Aux grands hommes, la mairie reconnaissante” : hommes illustres et noms de rues à Marseille
En Provence, ce qui demeure des écrivains

Anne Carol

Projet porté par Anne Carol, professeur d'histoire contemporaine à Aix-Marseille I et rattaché à l'UMR 6570 (Telemme) de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme (Aix-en-Provence)

More Posts